Notre histoire

C’est en recherchant une alternative de traitement  contre l’anémie chronique en fer dont elle souffrait du fait de la drépanocytose dont elle est porteuse, que l’initiatrice de ce projet a été amenée à découvrir la spiruline, ses vertus et son efficacité. Peu à peu, l’idée de construire un projet humanitaire autour de ce produit se fait jour, d’autant plus que les informations recueillies par divers canaux sur la situation sanitaire au Togo apparaît alarmante. Des contacts sont pris avec Antenna Technologies France à Paris, ONG spécialisée dans la production et la distribution de la spiruline à titre humanitaire.
En 2008, un premier voyage au Togo permet de constater l’étendue des méfaits de la malnutrition sur les enfants, jeunes et moins jeunes et les femmes en zone rurale, mais pas seulement. De même un entretien avec le responsable des programmes de nutrition au plan national, le docteur Bouraïma et la mise en place de centres de rénutrition (CREN), au Ministère de la Santé togolais, confirme la nécessité d’un tel projet, qui par ailleurs intéresse les autorités en charge de la santé publique.